Accueil > Artistes, Promotion > Peinture > Pascal CHAUVEAU
RECHERCHE


Rubriques
inscription

  • Bienvenue
  • Web Art Style est un portail des Arts permettant de faire découvrir des Artistes et leurs Oeuvres, de notre temps comme des temps anciens.
    Tous les Artistes qui le souhaitent peuvent gratuitement publier leurs Oeuvres (peintures, dessins, sculptures, oeuvres littéraires, aussi des spectacles vivants et même des expositions).
    Ce portail donne l'accès à l'art à tous.


Artiste Dessinateur & Peintre

Pascal CHAUVEAU

Pascal CHAUVEAU, le peintre que certains appellent « L’extraterrestre »

Un des Maîtres de l’ Art Européen

© Pascal CHAUVEAU

Peintre et graphiste, vit et travaille à Cherbourg (France) où il est né le 18 février 1962. Artiste hors norme, fou de travail, c’est à 17 ans qu’il vend son premier tableau intitulé « la peur » en tant que professionnel. A ce jour il a peint plus de 500 tableaux et vendu plus de quatre cents.

Il expose à Cherbourg-en-Cotentin au château des Ravalets jusqu’à la fin du mois d’août.

Il n’a jamais voulu faire partie du circuit conventionnel des marchands. Pourtant, il n’a jamais arrêté d’exposer dans le monde entier. Il est nommé dans 32 livres de référence.
Il gagne ses galons en tant que Docteur Honoris Causa d’Arts Plastiques en 1992 en Belgique, ainsi qu’une multitude de reconnaissance sur toute la planète.

Il a été soutenu par des professeurs honoraires d’université en témoignage d’un travail méritant tout cela ne l’a pas empêché dernièrement de passer sa licence d’Arts Plastiques à la Faculté de Metz sans doute pour le plaisir. Il se donne cette liberté propre à lui dans son travail avec une expression éclectique. Sa palette est intense et très coloriée, elle vit. Nous sommes subjugués par les pouvoirs renouvelés de la couleur et de la lumière. Sa devise « l’unité dans la diversité » en est la parfaite représentation.

Vers 1986, ses tableaux, et entre autre « hallucinant paysage espagnol » nous représente un monde irréel, avec sa sensibilité proche de Dali. Il rend visible sans retenue, les aspects extravagant et dissonants de l’existence.
Scènes complètement loufoques, l’éloge de l’inconscient, du rêve, de l’imaginaire et de la folie. Là, il nous plonge dans sa période surréaliste. Il dessine également avec une parfaite maîtrise. Le contour de la forme est bien défini avec ce rehaut qui suggère la troisième dimension et donne toute l’illusion de la scène. Sa période abstraction se manifeste par une peinture absolue, libérée de toute référence ou réminiscence figurative. Il nous fait découvrir dans ses tableaux un foisonnement de couleurs, une variation de formes et de textures, cosmiques ou découpées et imbriquées les unes dans les autres. Les formes du suprématisme ont la même vie que les formes de la nature. Preuve en est ce tableau « Blue Velvet ».

Il excelle dans différentes compositions. Il a une habilité technique remarquable, une palette variée. Sans doute l’un des artistes français les plus connus dans le monde, Pascal Chauveau nous délivre une oeuvre d’une intensité exceptionnelle.

Voilà bien l’explication à tout l’intérêt que lui manifestent les collectionneurs anglo-saxons.
J. Saint-Aubin, Cambridge Expertise Limited, Conseiller de Sotheby’s à Londres.

© Pascal CHAUVEAU

Biographies et Dictionnaires d’Art

- Benezit 1999 (French)
- Thieme-Becker (German)
- Macmillan (English)
- Davenport (USA)
- Alba (Italian)
- Signatures and Monograms (French)
- Who’sWho in France - Bottin Mondain 2000.

Cotation internationale

MAYER - ADEC - AKOUN - GUIDARGUS - VAN WILDER - Etc.

L’art est, depuis la première étincelle de l’univers, l’essence même de toutes choses. Tout est régi, organisé, par son influence ; rien n’existerait sans lui (Le TAO). Il représente le facteur commun qui relie, unifie le microcosme et le macrocosme en un tout, entier, cohérent et homogène. La situation momentanée, l’unité fondamentale, l’instant d’éternité, en somme la clé de voûte résidant dans une oeuvre aux dimensions précises "est" le reflet direct, répondant aux mêmes exigences que la situation universelle.
L’artiste est détenteur et non possesseur de l’art, car l’art "est" le plus grand présent que le divin ait pu donner ou plutôt confier à l’homme. En revanche, que l’artiste demeure raisonnable et ne se prenne pas pour autant pour un Dieu.
Pascal CHAUVEAU

Pascal CHAUVEAU vu par la critique

- Antoine CARLIER MONTANARI
Les ramifications visuelles et allégoriques promulguent l’intensité et la profondeur de l’oeuvre. On est contraint d’admettre la force expressive de l’artiste, il ordonne son travail suivant les sens qu’il veut exprimer. Il dilate, il construit, il trace un univers riche et varié dans lequel il s’amuse à étreindre les mystères du passé dans une allégorie du futur. Tout son travail étale une profusion de détails et de formes et par l’intensité de ses couleurs ou la juxtaposition des symboles il relate des thèmes séculiers que beaucoup de nos contemporains ont déjà oublié.
Des métaphores diront certains ou des images pour d’autres, l’essence de son oeuvre ballotée par le monde antique et sa définition de la philosophie et de l’autre le monde moderne et sa louange du cartésianisme et des mathématiques, inculque une explication subtile de notre monde. La place de l’homme est ici magnifiée, à la fois bercée par les dieux et les mythes et son enracinement dans la science. Pascal Chauveau mesure le temps qui passe et relate habilement et avec force une certaine idée de la grandeur et de la décadence humaine. Son art traverse de manière ingénieuse les courants modernes comme le surréalisme et la logique de Kandisky et tout en offrant un regard complexe sur notre existence il préfigure une construction nouvelle de l’art.
Antoine CARLIER MONTANARI

-  « Francis PARENT »
Critique d’Art, Historien d’art et écrivain.
(Membre de l’A.I.C.A) Association Internationale des critiques d’art.
Très nombreuses préfaces de catalogues d’expositions : Peter Klasen, Corneille, Lorjou, Tom Wesselman, Arman, Chilida, Tapiès, César, Soto, Zao Wou-Ki, Sol Lewit, Valtat etc...
Francis PARENT
Je connais la peinture de Pascal CHAUVEAU depuis la Première Biennale de SHARJAH (E.A.U.) Emirats Arabes Unis en 2001 où j’étais Commissaire pour la France et lui exposant.
Quoique éclectique, puisque allant de l’Abstraction géométrique au Surréalisme avec parfois des connotations Pop, ce travail est toujours d’une excellente tenue, il est bien référencé dans de nombreuses publications et est présent chez de nombreux collectionneurs.
Il m’a fait part de son désir, de faire don de certaines de ses oeuvres à quelques fondations et musées.
Ce courrier donc, à qui de droit, pour lui confirmer que, de mon point de vue, ces dons compléteraient opportunément ces dites Collections.
Francis Parent.

- LE BENEZIT
Ses peintures se présentent comme des panneaux décoratifs, issues d’influences très diverses, elles sont fondées à partir tantôt d’une imagerie surréalisante, tantôt d’éléments abstraits.
LE BENEZIT, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs,éd. GRÜND PARIS, 1999.

-  André RUELLAN, critique d’art, Art-Culture-France

Né, vivant et créant à Cherbourg, Pascal CHAUVEAU, bien que peintre-professionnel depuis ses jeunes années, demeure rétif au circuit habituel des marchands d’art, et cela peut expliquer son talent parfaitement individuel et véhément.
Imprégné par l’art antique romain et une sensibilité proche du surréalisme qu’il bouleverse néanmoins, l’artiste aime parsemer ses oeuvres de signes linéaires décisifs et de mystérieuses volutes d’où surgissent une tête de statue, un corps, un astre... Pascal CHAUVEAU paraît suivre et contrôler un mécanisme subtil qui s’accommode autant du réalisme que de l’imaginaire, et restitue ainsi une vision enthousiaste, gorgée de symboles, de sensualité, de dynamisme, que la variété des techniques et de la composition absorbe en une éclatante créativité.
L’impact du passé, la vision du futur se rejoignent ainsi en peintures puissamment construites, mais étonnamment élégantes, aux incroyables et suggestives finesses que l’impeccable maîtrise de la couleur transforme en véritables miroirs de l’imaginaire.
Par ces bouleversants accords aux nuances captivantes, Pascal CHAUVEAU houspille pourtant ses sources figuratives et inserre dans ses grandes oeuvres un univers méconnu, aux liaisons magiques, aux développements insolites où l’inquiétude se mêle à l’espoir en une saga d’expressions chimériques d’un art contemporain délivré de la scorie des modes.
André RUELLAN, critique d’art, Art-Culture-France.

- L’Amateur d’Art, 1990

Une grande composition surréaliste pour un Hérode destructeur, avec l’éclat d’un univers légendaire. Pascal Chauveau montre une grande fermeté dans l’écriture et une belle acuité de vision qui exalte les lignes et les volumes. Nous sommes à la découverte de l’orgueil et sa démesure dans un véhicule d’évasion spacial. (Hérode ou l’orguei ! démesuré)
L’Amateur d’Art, 1990.

-  G, SCHURR,
Des toiles surréalisantes, construites avec application. Le peintre dit aussi son admiration pour le Pop’Art.
G, SCHURR, Le guidargus de la peinture, 1998.

Chauveau est un artiste très élégant de facture et ses oeuvres sont racées : depuis le figuratif jusqu’au surréalisme, en passant par le symbolisme tout est pur et parfait. C’est un peintre à suivre absolument...
Visages du XXe siècle. (Revue de "La Légion Violette". Association culturelle des membres de la Légion d’Honneur, des Palmes Académiques, des Arts et Lettres. Fondée en 1952) Prix "Visages du XXe siècle", 1989.

- AKOUN

Emouvant dans son écriture surréaliste, l’artiste excelle pourtant dans ses compositions abstraites..
AKOUN, "CV-XIX-XX", Répertoire biographique d’artistes de tous pays des XIXe et XXe siècles, 2005.

© Pascal CHAUVEAU

- L’Amateur d’Art, 1989

Freud a sondé les processus de l’inconsient, Pascal Chauveau s’aventure à son tour dans le domaine du moi secret de l’être par un parcours dans Le couloir des songes.
L’Amateur d’Art, 1989.

- Antonio CAGGIANO
Images qui ne sont pas seulement des signes ou des symboles, mais qui contiennent dans la représentation de la chose un sens profond tout autant que mystérieux : en d’autres termes, c’est l’identification d’une "mémoire" antique qui renaît avec l’histoire, les mythes, les personnages d’autres époques. Et voilà alors la représentation, en fond de scène, d’un panorama où la technique suréelle ressort, sous des aspects conceptuels qui repropose tout ce qui a été contemplé comme tel ou tel événement. Sujets en relation avec le temps, les emblèmes, l’architecture et la littérature associés à de nouvelles formules, tout cela pour une reconstruction idéale. Et ceci comme il en a été pour le premier surréalisme, une réflexion sur la vie et l’histoire dessinée sans règles, ou conditionnements esthétiques. C’est ainsi que "l’onirisme" de Chauveau conduit vers le souvenir d’un monde traversé par les événements et où s’avancent précisément avec majesté les éléments en but à une reconstruction idéale.
Antonio CAGGIANO, Conservateur aux Musées nationaux italiens, 2000.

Gino TRABINI

Sa recherche intimiste apporte et élabore une peinture aux signes incisifs, une peinture abstraite aux motifs décoratifs, qui souvent se superposent en combinaisons variées de forte suggestion formelle et chromatique.

Gino TRABINI, Membre de l’Académie "Tiberina" de Rome, 2004.

- Philippe BOUSCAYROL

Mêlant intimement sa vie et son art, Pascal Chauveau incarne un retour aux sources de la civilisation humaine. L’art de Pascal Chauveau révèle une écriture personnelle, codifiée, resituant la création au centre de toute vie depuis les origines. Féru d’histoire, passionné de mythologie, il revisite les grands sites et moments fondateurs en une démarche artistique empreinte de surréalisme, d’abstraction et de symbolisme. Une grande maîtrise technique alliée à un sens inné de la composition et un perfectionnisme extrême permettent à l’artiste d’aboutir des oeuvres allant jusqu’au bout de la pensée, du symbole et de l’imaginaire dans une démarche essentiellement abstraite.
"Milo" extraite de la série des "Cyclades" répond comme un écho à l’île du même nom où fut trouvée, en 1820, la célèbre Vénus de Milo exposée au Musée du Louvre.
"Cyclades... vestiges de la "légendaire Atlantide" selon Platon ?..." Pascal Chauveau
Par Philippe BOUSCAYROL Editions R.E.G.A.R.D.S

Expositions

- Biennales internationales d’Art Contemporain
- Washington, USA, 1991
- Théodore Museum, Toronto, Canada, 1994
- Royal Académie of Arts, 226e Summer Exhibition, Londres, 1994
- Florence, Italie, 1998
- Sharjah, Emirats Arabes Unis, 2001
- Artex, Tokyo, 2001, Japan Contemporary Art Association
- Huttenberg, Autriche, 2002
- Paris, France, Grande Arche de la Défense, 2002
- La Quinta Arts Fondation, Los Angeles, 20e annuel 2002
- Artexpo 2003, Javits Convention Center, New York
- European Art Masters 2003 (Maîtres européens), Trenton, New-Jersey, USA
- EUROP’ART, Genève, 2003
- Basilique Santa Maria del Popolo, Rome, 2003
- Saint Tropez, 2004
- Palace du Negresco, Nice, 2004

Expositions personnelles

© Pascal CHAUVEAU

Nombreuses expositions dans de prestigieuses galeries nationales et internationales : Europe, Etats-Unis, Asie.

Prix et distinctions

- Attestations et témoignages particuliers, Recteur et Professeur Honoraire de la Faculté de la Sorbonne : Paris I et IV et Université de l’Europe.
- 1er Grand Prix de dessin 1988 au 39e Grand Prix International de Peinture de Deauville.
- Prix du Public Aix-en-Provence 1990, Salon International des Seigneurs de l’Art
- Mérite et dévouement Français, Médaille d’Or 1998.
- Médaille de Vermeille "Arts-Sciences-Lettres" 2000.
- Coupe d’honneur de la Ville de Nice 2004, Grand Prix International de Nice.
- Nombreux autres prix et distinctions.
- Nombreux beaux livres et ouvrages spécialisés.

Autres oeuvres (24)

- Quo Vadis 1990
- Portraits - Gérard Philippe
- Le petit pot de fleurs
- Gorgones (Méduse)
- Thérèsa HENRY 2011-2012
- Au jardin extraordinaire - 1995
- Papillon - 1994
- Le fugitif appel du désir et Hérode ou l’orgueil démesuré
- Mouvement perpétuel N° 5 - 2009
- Mouvement perpétuel N° 4 - 2009
- Aux couleurs de Matisse - 1989
- Le chemin de Lune - 1989
- AMOUR - 1989
- Hommage à
- Marilyn Monroe
- Les Elohims de Nazca
- SANTORIN (série cyclades) 2006
- SIKINOS (Série cyclades) - 2011
- Portraits - Portrait d’Elizabeth Taylor
- Portraits - Portrait d’Elizabeth Taylor
- Portraits - Grace KELLY - Son Altesse Sérénissime la Princesse Grace de Monaco - 2012
- Portraits - Grace KELLY - Son Altesse Sérénissime la Princesse Grace de Monaco - 2012
- Portraits - Humphrey Bogart (1991)
- Portraits - Marlon Brando (1988)

Contact : Pascal CHAUVEAU

- Téléphone. : 33 (0)2 33 22 41 27 ou 33 (0)6 77 15 42 18
- Fax : 33 (0)2 33 22 31 51

Localisation :149, rue de Malakoff - FR 50100 - CHERBOURG OCTEVILLE

Pour me contacter
Site web : http://expo.artactif.com/chauveau/

2013© Pascal CHAUVEAU

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.