Accueil > Artistes, Promotion > Peinture > Aurel Street-Artist
RECHERCHE


Rubriques
inscription

  • Bienvenue
  • Web Art Style est un portail des Arts permettant de faire découvrir des Artistes et leurs Oeuvres, de notre temps comme des temps anciens.
    Tous les Artistes qui le souhaitent peuvent gratuitement publier leurs Oeuvres (peintures, dessins, sculptures, oeuvres littéraires, aussi des spectacles vivants et même des expositions).
    Ce portail donne l'accès à l'art à tous.


Artiste Street-art

Aurel Street-Artist

Il choisit une démarche personnelle grâce à son animal fétiche, le Panda.

Parallèlement, il approfondit le dessin et s’intéresse activement au graffiti.
A 20 ans, il semble avoir trouvé sa voie dans le milieu du Street-art.

Il choisit une démarche personnelle grâce à son animal fétiche, le Panda.
Il justifie ce choix parce que selon lui :« le panda était l’animal qu’on peut facilement détourner graphiquement et grâce aussi au regard des gens qui le voient comme un nounours mignon et qui vont donc vite se l’approprier.

Il est donc devenu mon personnage que j’accommode avec mes designs très fins.
« Le fait d’avoir son style perso, on se sent plus à l’aise dans son art, on peut évoluer. »

Par la suite au gré des rencontres et des expositions, Aurel fait la connaissance de nouveaux supports,
les sculptures de récupération de Fab Delaunay l’inspirent le peintre et écrivain lorrain Dominique Halbeher l’encourage dans sa démarche artistique, Raphaël Seretti, sculpteur monumentaliste lui enseigne les débuts du travail de la terre.

Aurel peut désormais fabriquer ses propres personnages.

Mais quelque chose de plus fort l’attire encore : ce sera l’installation, le body-painting (peinture corporelle) va lui permettre de relier illustrations et photos.
Et bien d’autres.
Ainsi compte tenu des évolutions qui ont marqué son parcours créatif, comment peut-on définir son propre style ?
- Un style très proche de la BD.
Ces personnages, les pandas sont le plus souvent stylisés, soulignés par des traits, des flèches dans tous les sens ainsi que d’autres signes qui gravitent autour de ces animaux fétiches dans le but d’indiquer le mouvement et accentuer la proximité avec la bande dessinée (BD).

Un graphisme « enfantin » ? Mais ce même reproche fut adressé à l’époque à Keith Haring lorsqu’il créa son bébé radiant, le chien qui court… !

Ce faisant en utilisant un graphisme visuel simple et facilement identifiable, l’artiste réussit à mieux communiquer avec les autres.

Notamment le jeune public avec lequel il peut facilement attirer l’attention en restituant
le rythme frénétiquede notre temps.D’où l’importance du mouvement et de l’exubérance visuelle qu’il insuffle dans ses œuvres.

Aurel restitue des pulsions inouïes.tout est ici jouissif, jubilatoire mais cette folie douce cache aussi une peur inavouée que l’on devine dans le regard dessillé de certains personnages.
Cette représentation sous le mode d’un cartoon fait surgir un univers qui est loin d’être enfantin ou naïf.

Il exprime la vision d’un jeune adulte qui pose un regard lucide et non complaisant sur son environnement.

Biographie rédigée
par Christian Schmitt critique d’art.
www.espacetrevisse.com

Aurel street-artist
Telephone : 06.74.40.88.06
E-mail : aurel.art@laposte.net

  • Poster un message :
  • modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.